Qui sommes-nous ?

 

L'Institut technique et scientifique de l'apiculture et de la pollinisation - Institut de l'abeille 


Voir plaquette de l'ITSAP-Institut de l'abeille


L'actualité récente a mis en lumière les problèmes de déclin des populations d'abeilles - qui touche les abeilles domestiques et sauvages. Ce déclin impacte non seulement l'apiculture en limitant les capacités de production de miel et des produits de la ruche mais aussi le service de pollinisation rendu par des abeilles aux espèces cultivées et à la flore sauvage.

 

Suite aux travaux du Comité opérationnel "Apiculture durable" et pour répondre à la demande du Ministre de l’Agriculture et à la loi n°2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement, en particulier son article 32, le Centre National du Développement Apicole (CNDA) a proposé à ses adhérents, le 21 octobre 2009, la modification de ses statuts afin de faire évoluer l’association vers un institut technique agricole, tel que défini dans l’article D.823 -1 du code rural.


L'ITSAP-Institut de l'abeille est né le 21 octobre 2009, lorsque les adhérents du Centre National du Développement Apicole (CNDA), réunis en assemblée générale extraordinaire ont voté la modification de leurs statuts.

  

L'ITSAP-Institut de l'abeille a donc pour vocation de coordonner au niveau national, les travaux de recherche et d'expérimentation menés en apiculture. Il fédère en son sein les associations régionales de développement apicole (ADA) et les groupements spécialisés (producteurs de gelée royale-GPGR, éleveurs de reines-ANERCEA) regroupés dans le Comité du réseau du développement apicole. L'ITSAP-Institut de l'abeille s'appuie sur le réseau des ADA, qui met en œuvre les expérimentations techniques sur le terrain.


L'ITSAP-Institut de l'abeille est adossé à l'ACTA, le réseau des instituts des filières animales et végétales, dans le cadre du processus de qualification des instituts techniques agricoles.


Les missions de l'ITSAP-Institut de l'abeille

 

L'ITSAP-Institut de l'abeille a pour objectif de concourir au développement de l'apiculture par tous les moyens (expérimentation, recherche appliquée, assistance technique et économique, animation, communication, valorisation, formation…) et de mettre en œuvre les actions nécessaires pour assurer les missions suivantes :


  • Préserver et améliorer la santé du cheptel apicole,
  • Améliorer le potentiel génétique du cheptel apiaire,
  • Optimiser les services rendus par l'abeille à l'agriculture et conforter les ressources alimentaires de l'abeille,
  • Mettre en place des systèmes de traçabilité pour assurer la qualité des produits de la ruche,
  • Mettre en place un observatoire technico-économique des exploitations apicoles.

 

L'ITSAP-Institut de l'abeille est adossé à l'ACTA, qui représente les instituts techniques des filières animales et végétales auprès des instances professionnelles et gouvernementales. Les instituts techniques mènent des activités de recherche appliquée et de développement pour les acteurs des filières animales et végétales. Ils sont dotés d'un conseil scientifique, composé d'experts sélectionnés sur la base de leurs compétences propres. Le Conseil scientifique de l'ITSAP-Institut de l'abeille rend un avis consultatif sur la politique de recherche, son programme de travail et les procédures d'évaluation de ses activités.



Le fonctionnement de l'ITSAP-Institut de l'abeille

 

Le fonctionnement de l'ITSAP-Institut de l'abeille s'appuie sur : 


a) Le Conseil d'administration


b) L'équipe salariée


c) Le comité du réseau du développement apicole

  - Associations régionales de développement apicole (ADA)

  - Groupement national axé sur une production spécialisée (GPGR)


d) Le Conseil scientifique








Compte-rendu d'activité de l'ITSAP-Institut de l'abeille 

Depuis 2009, l'ITSAP-Institut de l'abeille a pour vocation de coordonner au niveau national, les travaux de recherche et d'expérimentation menés en apiculture. Afin de présenter ses missions et ses différentes actions(expérimentation, recherche appliquée, assistance technique et économique, animation, communication, valorisation, formation…), l'Institut a publié son dernier compte rendu d'activité.